Dominique Chékaoui, Psychologue à Saint-Nazaire explique l'accompagnement pour les adultes et les couples.

 

Accompagnement de l'adulte :

Déroulement et motifs des consultations : angoisse, anxiété, troubles du sommeil, agitation, inhibition , dépression, phobies, troubles obsessionnels compulsifs (Toc), addictions, conflits relationnels, deuil et traumatismes divers ... en fait, tous ces maux qui nous collent "à la peau et à l'esprit" et dont nous aimerions tant nous débarrasser !...

La première séance permet généralement d’évaluer la nature de votre demande, afin de pouvoir vous proposer le cadre de suivi (soutien, psychothérapie) qui correspondra le mieux à vos attentes.

Dans le cadre d' une écoute participante à la fois neutre et bienveillante, il s'agira bien de mettre en mots vos différentes difficultés afin, progressivement, de mieux vous en dégager, de mieux vous en extraire...

L'aide psychologique peut dans ce cas s'avérer tout à fait précieuse, voire nécessaire. Elle peut se faire sous la forme d'un soutien aidant la personne en souffrance à mieux supporter ses difficultés et surtout à les surmonter. Il s'agira alors vraisemblablement de se pencher sur l'équilibre psycho-affectif de la personne. Si la demande d'investissement est plus profonde, un suivi psychologique plus abouti peut alors être proposé avec des effets thérapeutiques naturellement plus conséquents. En ce cas, le thérapeute sortira du cadre de vie actuel de son patient, lié aux événements du moment pour investiguer davantage sur les origines plus anciennes de son mal-être.

Accompagnement du couple :

Permettre à chacun de s'exprimer, d'être entendu et suffisamment compris va aider à retrouver la bonne distance, et souvent, à rétablir une meilleure entente.

Le psychologue vient aider à trouver la cause profonde de la mauvaise entente.
Il donne aussi les clés pour ne plus considérer l'autre comme un adversaire mais comme un partenaire.

En présence d'un tiers, il va s'agir pour chaque membre du couple de repérer les interactions négatives dans le but de favoriser une meilleure compréhension mutuelle et en conséquence d'améliorer la relation.

Le praticien, étant extérieur au conflit, a de ce fait une plus grande latitude pour relancer une communication mise à mal entre les différents membres. Il sera dès lors plus facile d'apaiser les tensions, les frustrations, et les divers conflits en jeu, ainsi que de participer à la mise en place de compromis plus efficaces, plus adaptés, sans que ni l'un ni l'autre ne le vivent comme une sorte de compromission... ainsi, le couple en situation de crise peut-il être aidé à comprendre autrement les réactions souvent émotionnelles de l'autre, plutôt que de penser qu'il est le seul responsable, afin de développer une compréhension et une réflexion plus mature pouvant déboucher sur les bases d’une nouvelle entente…

L'écoute et le cadre thérapeutique proposé par le psychologue offrent les conditions d'une plus grande ouverture à la communication, à des effets de régulation émotionnelle pour chacun des membres, tout en participant à la recherche de compréhensions nouvelles voire de solutions envisageables.

Quoi qu'il en soit, la consultation doit rester un espace de parole donnant la possibilité à chacun de s'exprimer en toute liberté sur ses difficultés, ainsi que de se confier en toute confidentialité, et ce, selon les règles déontologiques de la profession.